Modern technology gives us many things.

Robert Mugabe s’en prend à l’Afrique du Sud

L’ancien président zimbabwéen, Robert Mugabe, n’a toujours pas surmonté la situation qu’il a traversée avant sa démission. Il a déclaré que l’Afrique du Sud aurait dû à la place des négociateurs envoyer des troupes pour empêcher son éviction.

Mugabe estime qu’il a été trahi par ses voisins régionaux. Lors d’une interview accordée au journal Independent, il a déclaré :

Publicité

« Quand on regarde leurs conditions, à l’exception de l’Afrique du Sud, ils n’avaient pas la capacité d’intervenir. Mais l’Afrique du Sud aurait pu faire beaucoup plus. Elle n’a pas envoyé d’armée ».

Mugabe, qui a dirigé le Zimbabwe depuis l’indépendance a été évincé lorsque l’armée a pris le contrôle du pays et les législateurs du ZANU-PF ont lancé une procédure de destitution contre leur Président tant aimé.

A cette époque, le Président Sud-Africain, Jacob Zuma avait envoyé le ministre de la Défense Nosiviwe Mapisa-Nqakula et le ministre de la sécurité, Bongani Bongo, pour mener les négociations entre Mugabe et l’armée.

Il a été remplacé par Emmerson Mnangagwa, un favori de l’armée, que Mugabe avait limogé de son poste de Vice-Président.

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.