epa06327798 Locals gather around sperm whale carcasses at a beach in Banda Aceh, Indonesia 14 November 2017. Four of a total of nine sperm whales that stranded alive on the beach on 13 November finally died despite strong efforts to get the stranded whales back to the open sea. The Indonesian government rushed had personnel to the site where they along with environment activists and local helpers tried to rescue the sperm whales by pushing them back into deeper waters from where they could escape to the open sea on their own. EPA/HOTLI SIMANJUNTAK

Quatre grands cachalots sur neuf qui s’étaient échoués sur une plage de l’île indonésienne de Sumatra sont morts mardi, a indiqué un responsable local, au lendemain d’une tentative pour les remettre à flot.

Des secouristes avaient réussi lundi à remettre à flot cinq cétacés échoués sur la plage d’Ujong Krueng, dans la province d’Aceh (nord-ouest), sous le regard de centaines de curieux qui s’étaient précipités pour assister à ce spectacle rare et prendre des photos. Mais les quatre autres grands cachalots ont péri mardi, a déclaré à l’AFP le responsable de l’agence de protection de la nature à Aceh, Aji Prabowo.

« Nous avons eu des problèmes pour les évacuer en raison du manque d’expérience et d’équipements. Mais c’est une bonne leçon pour nous car Aceh est un point de passage pour les mammifères marins, donc à l’avenir, nous devrions être prêts à faire face à des situations comme celle-ci », a-t-il expliqué.

Autopsie
Une autopsie sera pratiquée pour établir les causes exactes de la mort, a observé M. Prabowo. « D’ordinaire, les cachalots évitent la haute mer quand ils sont malades. Deux d’entre eux étaient malades. Nous supposons que les leaders étaient malades et que les autres ont automatiquement suivi », a-t-il encore dit.

C’est la deuxième fois au cours des dernières années que des cachalots sont découverts échoués au large de Sumatra. Un cétacé avait été retrouvé mort sur une plage de Banda Aceh en 2016.

7sur7.be
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here