Modern technology gives us many things.

Le protégé de Trump en Alabama conteste sa défaite devant la justice

Roy Moore, le candidat républicain pour l’Alabama au Sénat défait après plusieurs accusations d’agressions sexuelles sur mineures, a entrepris des actions judiciaires afin d’empêcher l’officialisation des résultats. Son équipe de campagne a introduit une plainte devant une cour de Montgomery mercredi, a rapporté une chaîne de télévision locale.

Cette action est menée alors que les autorités de l’Etat doivent se réunir jeudi afin de certifier les résultats du scrutin partiel qui a eu lieu le 12 décembre.

Fraude électorale
La plainte vise à constater « les preuves d’une potentielle fraude électorale » et à postposer l’officialisation des résultats jusqu’à ce qu’une enquête approfondie soit menée, a fait savoir l’équipe de M. Moore. Roy Moore a perdu le scrutin pour un poste de sénateur face au démocrate Doug Jones, qui a glané 49,9% des voix, contre 48,4% contre l’intégriste évangélique.

Roy Moore, un ancien juge près la cour suprême de l’Alabama, a été accusé d’avoir posé des attouchements à la fin des années 1970 sur quatre femmes, mineures au moment des faits. Doug Jones, le vainqueur de l’élection, participait pour la première fois à une élection.

Avocat militant des droits de l’homme, il est connu pour avoir poursuivi deux membres du Ku Klux Klan ayant attaqué une église afro-américaine de Birmingham en 1963. Cette victoire démocrate dans un bastion républicain a mis à mal la majorité du Great Old Party au Sénat, où sa majorité ne tient plus qu’à une voix.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.