Modern technology gives us many things.

Une prof d’anglais suspendue pour s’être moquée de la copie d’une élève sur Facebook

Argentine: L’enseignante avait publié sur son compte la photographie d’une copie d’une de ses élèves…

Les enseignants y réfléchiront peut-être à deux fois avant de poster sur les réseaux sociaux les « perles » de copies de leurs étudiants. En Argentine, une professeur d’anglais de Buenos Aires a été suspendue après avoir publié sur son compte Facebook une photo d’une réponse d’une de ses élèves, relate le quotidien El Pais.

Sur l’image, on peut lire l’énoncé suivant (en anglais, logique pour un examen dans cette matière) : « Ecrivez ce que vous avez fait la semaine dernière. » Réponse à laquelle la lycéenne a répondu… en espagnol. Sa prof n’a pas hésité à la partager à ses amis sur Facebook avec le message suivant : « Ils ne cesseront jamais de me surprendre. »

Capture d'écran du message posté par l'enseignante argentine sur Facebook.
Capture d’écran du message posté par l’enseignante argentine sur Facebook. – MGaby Jarsun

L’adolescente rapidement identifiée

Sauf qu’en quelques heures le post de l’enseignante est massivement partagé sur Facebook et, circulant sur le mur d’amis, il finit par atterrir dans le réseau de ses étudiants. L’adolescente est alors identifiée par ses camarades et visée par de nombreuses moqueries a raconté sa mère pendant l’émission de télévision Todo NoticiasElle aurait essayé de contacter l’enseignante, en vain, son profil ayant été verrouillé et passé en privé entre-temps.

Faute de réponse, la mère de l’adolescente a sollicité les médias qui ont rendu le litige public. Plusieurs parents ayant eu vent de l’incident se sont alors tournés vers l’établissement qui a décidé d’ouvrir une enquête administrative pour cyber-harcèlement, puis de suspendre de ses fonctions l’enseignante à l’origine de la moquerie pendant plusieurs mois. C’est la première fois qu’un tel cas survient en Argentine, conclut El Pais.

20minutes

Les commentaires sont fermés.