Modern technology gives us many things.

Présidentielle au Mali: nouveau candidat déclaré à l’Adema, allié du pouvoir

Lutte de clans au sein de l’instance dirigeante de l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adema), principale formation alliée du parti pouvoir, Rassemblement pour le Mali (RPM) au sein de majorité présidentielle. Certains veulent soutenir dès le premier tour, une éventuelle candidature du président sortant IBK. D’autres veulent plutôt une candidature en interne. Parmi eux, l’ancien ministre Dramane Dembélé qui s’est déclaré lundi candidat.

C’est incontestablement une bonne nouvelle pour les partisans d’une candidature interne du parti en attendant les futures batailles. L’ancien ministre Dramane Dembélé jette le masque : « Candidat à la candidature, c’est une question de cohérence avec moi-même. L’agenda, qui doit être au-dessus de tout le monde, c’est l’agenda du parti. Les textes du parti sont clairs en la matière. L’Adema doit faire un appel à la candidature. L’Adema va avoir son candidat ».

Il devient ainsi après Kalifa Sanogo et Moustapha Dicko, la troisième personnalité de l’Adema candidats déclarés aux primaires. Dans le même parti, d’autres dirigeants rêvent de prendre la tête d’une coalition de parti de la majorité présidentielle pour soutenir, dès le premier tour, une éventuelle candidature du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta.

Pour le moment ils ne sont pas majoritaires, les coups bas ne sont pas à exclure, dit-on, tentatives de débauchage de militants, de députés, stratégies pour piéger l’adversaire. Pour éviter une implosion du parti, des membres fondateurs de l’Adema ont entrepris auprès des protagonistes des démarches discrètes.

RFI

Les commentaires sont fermés.