Modern technology gives us many things.

Pour une histoire d’argent, des Maliens séquestrent leur ambassadeur

Près d’une cinquantaine de Maliens ont momentanément pris en otage, samedi, leur ambassadeur et le matériel électoral, réclamant d’être payés après avoir passé une quarantaine de jours à distribuer des cartes d’électeurs à leurs 27 000 compatriotes inscrits sur les listes électorales en vue de l’élection présidentielle de ce dimanche.

Au terme de leur mission, ils ont reçu chacun 30 000 FCFA, une enveloppe jugée insuffisante, d’où leur colère qu’ils ont exprimée en prenant otage leur ambassadeur récemment accrédité au Gabon et qui n’a pas encore présenté ses lettres de créances autorités gabonaises et en confisquant le matériel électoral prévu pour le vote de ce dimanche.

Face à la gravité de la situation, les autorités diplomatiques maliennes ont sollicité la présence d’unité de police anti-émeute qui a réussi à calmer ces Maliens en colère.

Le Gabon est le pays d’Afrique centrale qui compte le plus de ressortissants maliens.

Le président sortant Ibrahim Boubacar Keita était jeudi dernier à Libreville où il a tenu un grand meeting devant plus de 8.000 Maliens, selon les organisateurs.

Les commentaires sont fermés.