Modern technology gives us many things.

En plein vol, il menace de faire exploser l’avion

Un Sri-Lankais sous l’influence de la drogue, qui affirmait avoir une bombe et avait menacé en 2017 de faire exploser en plein vol un avion de Malaysia Airlines, a été condamné jeudi à 12 ans de prison par un tribunal australien.

Les faits remontent à mai 2017, quand le vol MH128 à destination de Kuala Lumpur était revenu à Melbourne après que l’accusé, Manodh Marks, eut affirmé que l’enceinte portable reliée à une batterie qu’il détenait était une bombe.

Il avait pris de la métamphétamine
L’homme de 25 ans avait pris de la métamphétamine alors qu’il se rendait à l’aéroport et était victime d’hallucinations. Il avait tenté de pénétrer dans le cockpit tout en menaçant de “détruire” l’avion avec une bombe.

“Il est évident que les passagers étaient non seulement inquiets mais aussi convaincus que vous étiez en possession d’une bombe”, a déclaré le juge du tribunal du comté de Victoria, Michael McInerney.

Des passagers sont parvenus à le maitriser
Des passagers étaient parvenus à plaquer Manodh Marks au sol et lui avaient lié les mains.

Le tribunal a estimé que rien ne permettait de penser que l’action était préméditée ou que l’accusé avait un quelconque mobile terroriste.

“Cependant, ce sont ses propres actions qui ont entraîné son état psychotique”, a dit Michael McInerney. “Ce crime est évidemment très grave.”

Une peine de 8 ans minimum
Etudiant, Manodh Marks était sorti quelques heures avant les faits de soins psychiatriques. Il avait plaidé coupable de tentative de prise de contrôle d’un avion. Il purgera un minimum de huit années derrière les barreaux, sur les douze de sa condamnation.

C’est la première fois en Australie que tombe une condamnation pour ce type de crime.

Il y avait 220 personnes à bord de l’avion, qui avait été pris d’assaut par les policiers à son arrivée à Melbourne.

A l’époque des faits, le commissaire Andy Langdon avait déclaré que les occupants de l’avion avaient vécu une expérience “très traumatisante”, ajoutant que les passagers et l’équipage avaient été “héroïques”.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.