Modern technology gives us many things.

Photos-Thaïlande : une famille zimbabwéenne bloquée à l’aéroport de Bangkok depuis des mois

Une famille zimbabwéenne est bloquée à l’aéroport de Bangkok depuis près de trois mois, a annoncé hier le bureau d’immigration thaïlandais.

La famille dont quatre enfants de moins de 11 ans et quatre adultes sont arrivés à Bangkok en mai, mais refusent de retourner au Zimbabwe par crainte de persécution. Et la Thaïlande leur refuse un visa d’entrée parce qu’ils ont dépassé la date limite de leur séjour.

Leur situation a été rendue publique par un Thaïlandais qui a partagé sur Facebook une photo de lui offrant un cadeau de Noël à l’un des enfants.

Thaïlande : une famille zimbabwéenne bloquée à l'aéroport de Bangkok depuis des mois (photos)

Dans la publication qui a déjà été supprimée, Kanaruj Artt Pornsopit a déclaré que la famille vivait à l’aéroport depuis près de trois mois « en raison de la situation instable » dans leur pays.

« J’espère que vous serez bientôt de retour chez vous », a-t-il écrit.

Le porte-parole du bureau de l’immigration, Cherngron Rimphadee a déclaré à la BBC que la famille était arrivée en Thaïlande en tant que touristes. Ils ont tenté de quitter Bangkok en octobre pour se rendre à la ville espagnole de Barcelone via Kiev en Ukraine. Mais ils se sont vus refuser l’embarquement parce qu’ils n’avaient pas de visa pour entrer en Espagne.

Cependant, ils ont également été incapables de rentrer en Thaïlande car ils avaient dépassé de cinq mois leur visa de touriste initial et ont dû payer une lourde amende.

Thaïlande : une famille zimbabwéenne bloquée à l'aéroport de Bangkok depuis des mois (photos)

La famille a refusé d’être renvoyée au Zimbabwe, craignant pour leur sécurité après les troubles de novembre qui ont entraîné le limogeage de Robert Mugabe. Mais tout est calme au Zimbabwe et certains dans le pays ont des des doutes sur la réclamation de cette famille.

Le colonel Rimphahdee a confirmé que la famille avait demandé l’asile à l’ONU, mais vit actuellement  à l’aéroport de Suvarnabhumi sur la charge du personnel de l’aéroport.

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.