Modern technology gives us many things.

Une petite fille de six ans violée en Inde décède à l’hôpital

Une petite fille de six ans qui avait été violée et étranglée dans une école est décédée dans un hôpital de l’est de l’Inde, après une semaine de lutte pour survivre, ont annoncé lundi les autorités locales.

L’enfant avait été retrouvée inconsciente le 21 avril dans une école du district de Cuttack, qui appartient à l’État côtier d’Odisha dans l’est de l’Inde. Elle présentait des blessures à la tête et à l’aine ainsi que des marques de strangulations au cou, a précisé le chef de la police locale Krutibas Jena.

« Nous avons arrêté un homme de 23 ans, soupçonné du crime », a encore signalé ce dernier. Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect aurait attiré la petite fille dans le bâtiment de l’école alors qu’elle se rendait au magasin pour acheter des biscuits. « Il semblerait qu’après l’avoir violée, il aurait tenté de la tuer en l’étranglant. »

Peine de mort pour les violeurs d’enfants
La victime a d’abord été transportée dans un centre de soins de la région avant d’être transférée au SCB Medical College and Hospital de Cuttack, où elle est décédée dimanche.

La sœur de l’enfant a réclamé un procès rapide et une condamnation à mort pour le coupable, selon l’agence de presse IANS.

Une vague de colère a déferlé sur l’Inde ces derniers mois à la suite de plusieurs cas de viol sur des petites filles. Le gouvernement indien a récemment approuvé des sanctions plus lourdes concernant les violences sexuelles sur des enfants, notamment la peine de mort pour les personnes reconnues coupables de viol sur des mineures de moins de 12 ans.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.