Modern technology gives us many things.

Un opposant à la politique migratoire de l’Allemagne poignarde trois réfugiés

Un homme de 70 ans qui voulait protester contre la politique migratoire allemande a été incarcéré après une attaque au couteau contre trois demandeurs d’asile dans le sud de l’Allemagne, a annoncé jeudi le parquet.

Le septuagénaire, un germano-russe jusque-là inconnu de la police, a été placé en détention mercredi pour tentative de meurtre sur trois personnes, un acte “à motivation politique” et raciste, selon une porte-parole du Parquet de Heilbronn, où se sont produits les faits samedi soir.

L’homme, armé d’un couteau et visiblement alcoolisé, a attaqué trois demandeurs d’asile qui se trouvaient devant une église du centre-ville: un Afghan de 17 ans, un Syrien de 19 ans et un Irakien de 25 ans, selon un communiqué de la police et du Parquet. Le jeune Afghan a été grièvement blessé dans l’attaque, les deux autres migrants ont été plus légèrement atteints.

L’homme, rapidement maîtrisé par des passants, a indiqué en garde à vue qu’il voulait “envoyer un signe contre la politique migratoire” de l’Allemagne, qui a accueilli depuis 2015 plus d’un million de demandeurs d’asile, principalement venus de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan, selon le Parquet et la police.

Relâché, il a été finalement placé en détention
Brièvement arrêté juste après les faits, il avait été ensuite relâché, les enquêteurs ne lui reprochant que des faits de coups et blessures.

Mais après quelques jours d’enquête, il est désormais soupçonné de “tentatives de meurtre et de coups et blessures dans trois cas”, selon un communiqué de la police et du Parquet, ce qui a conduit à son interpellation et à son placement en détention.

Un lien entre lui et la mouvance d’extrême droite n’a pas pu être mis en évidence pour l’instant.

Les attaques contre les réfugiés ou les foyers de demandeurs d’asile se sont multipliées en Allemagne dans le sillage de l’arrivée de centaines de milliers de demandeurs d’asile.

L’Allemagne a ainsi enregistré en 2016 quelque 3.500 attaques contre des réfugiés et demandeurs d’asile, soit près de dix actes de ce type par jour. 560 personnes ont été blessées dont 43 enfants, selon le ministère de l’Intérieur.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.