Modern technology gives us many things.

Nouveaux heurts à la frontière Gaza-Israël

De nouveaux affrontements ont éclaté vendredi entre manifestants palestiniens et soldats israéliens près de la frontière entre la bande de Gaza et Israël.

Des manifestants ont incendié des pneus et lancé des pierres sur les soldats israéliens postés à la barrière de sécurité séparant les deux territoires. Les militaires ont riposté en tirant des gaz lacrymogènes et des balles réelles.

Khan Younès
Des centaines de Palestiniens étaient rassemblés près de la barrière à l’est de la ville de Khan Younès, dans l’enclave palestinienne contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, ennemi juré de l’Etat hébreu.

“Je tomberai en martyr”
“Je tomberai en martyr aujourd’hui. Je traverserai la frontière”, a lancé Ahmed Abou Ghali, 20 ans, en montrant sa blessure qui a nécessité 20 points de suture, infligée lors des protestations le 30 mars. “J’ai été blessé mais j’ai réussi à fuir l’hôpital”.

Barrière de fumée
Certains jeunes Palestiniens ont collecté ces derniers jours de nombreux pneus pour les faire brûler et empêcher ainsi les tireurs israéliens de les voir distinctement. Mais les soldats ont installé un énorme ventilateur de quelque deux mètres de haut avec l’objectif apparent de dissiper la fumée.

Regain de violence
Avec les Palestiniens qui continuent d’affluer, une nouvelle flambée de violences meurtrière est à craindre, surtout qu’Israël a prévenu que les consignes de tir resteraient les même que celles données le 30 mars, la journée la plus meurtrière depuis la guerre en 2014 entre Israël et le Hamas avec la mort de 19 Palestiniens.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.