Modern technology gives us many things.

Le nouveau missile inarrêtable de Poutine

Le président Vladimir Poutine a évoqué jeudi lors de son adresse annuelle devant le Parlement un nouveau type de missile intercontinental à capacité nucléaire développé par la Russie, prévenant les Occidentaux qu’il fallait désormais “écouter” son pays.

Il s’agit d’un nouveau missile supersonique inédit qui, selon la Russie, pourrait atteindre quasiment “n’importe quel endroit du monde” et ne pourrait être arrêté par aucun bouclier antimissile. Déjà testé fin de l’année passée, le missile a été présenté en même temps que d’autres armes de technologie avancée.

“Invincible”
“Un missile de croisière difficile à détecter avec une charge explosive nucléaire et un rayon d’action pratiquement illimité qui peut contourner les lignes d’interception est invincible face à tous les systèmes existants et futurs de défense antiaérienne”, a notament déclaré le président russe.

Écoutez-nous maintenant!”
“Nous n’avons jamais fait secret de nos plans (…) C’est même surprenant que malgré tous les problèmes, la Russie est restée la première puissance nucléaire. Personne ne voulait nous parler, personne ne voulait nous écouter. Écoutez-nous maintenant!”, a lancé le président Poutine lors de son adresse annuelle devant le Parlement.

“Aucun plan offensif”
Après une première partie consacrée aux défis économiques et sociaux à résoudre, Vladimir Poutine a consacré presque la moitié de ses deux heures de discours devant les députés et les sénateurs russes à évoquer les nouvelles capacités militaires de la Russie. “Tous les travaux de renforcement de la capacité défensive de la Russie ont été menés et sont menés”, a ajouté Poutine, assurant pour autant que la Russie “ne menace personne” et n’a “aucun plan pour utiliser ce potentiel de façon offensive”.

Drone sous-marin et arme laser
Son discours, en direct à la télévision, était entrecoupé de vidéos diffusées sur deux écrans géants dévoilant ces nouvelles armes, mélangeant prises de vues en 3D et images réelles, sans lésiner sur les explosions. Les parlementaires comme les téléspectateurs ont donc pu découvrir un nouveau missile balistique, un nouveau système de défense antimissiles, un drone sous-marin à propulsion nucléaire ou même une arme laser “dont il est trop tôt pour évoquer les détails”.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.