Mauritanie
Je ne suis pas amère mais dégouté qu’on induise mes meilleurs amis, mes partenaires dans des erreurs. Quelques éléments de réponses aux accusations fallacieuses de Diop Amadou Tidjane sur la chaine Sahel TV en Poular, qui défend, qu’il n’a pas été défendu, ni aidé par l’ONG IRA et ses partenaires alors peut on faire mieux que d’extirper de la prison le premier responsable des arrestations dans l’affaire dite « GAZRA BOUAMATOU » le 29 juin 2016 ? Pourquoi Diop Amadou Tidjane ment devant les journalistes ? Je ne voulais pas parler mais certaines personnes me poussent à rétablir toute la vérité, rien que la vérité. Les preuves que j’ai à ma possession, sont des êtres humains vivants, sans parler des extraits de procès verbaux donc on n’y va. Des militants et sympathisants se sont laissés bernés par des ragots dans Wathsapp et d’autres canaux qui désinforment plus qu’ils informent. Une pensée envers Moussa Bilal Biram et Abdallahi Mataalah Seck et leurs familles qui souffrent les martyrs à 1200km loin de toute civilisation, ils sortiront tête haute. L’état Mauritanien maintient des innocents illégalement à la place du responsable au premier plan.
Amadou Tidjane Diop a dit dans son procès verbal, qu’il était dans son bureau, lorsqu’un certain Thiermo Barro AJD/MR l’a informé qu’il y a des violences, des émeutes à la Gazra Bouamatou. Il appelle Ahmed Ould Hamdi, membre du bureau exécutif de IRA, il lui demande de dire au coordinateur Issa Ould Ali avec les éléments de l’IRA, d’aller illico-presto sur le lieu des émeutes. Lorsque Ahmed Hamdi n’a pas voulu suivre, il s’est tourné alors vers Alassane Sow puis Abdallahi Mataalah Seck et Moussa Biram, les pauvres payent les conneries de Diop Amadou Tidjane actuellement en prison pour trois ans dont 2 ans fermes, à 1200KM, qui se trouvaient à la plage pour chercher du poisson, de quoi à nourrir leurs pauvres familles pendant que le premier responsable de leur arrestation se pavane à Nouakchott, enchainant plateau TV et Radio pour mentir, livrer des faux témoignages.
Diop Amadou Tidjane a convaincu les deux hommes d’abandonner leur maigre pèche pour aller sur les lieux des émeutes immédiatement. Le vice président a appelé et ils s’exécutent. M. Diop reconnait dans son procès verbal de la police que Thierno Barro (AJD/MR) l’informe à nouveau que la violence est acerbe sur les lieux, cela n’a pas dissuadé Diop d’envoyer des militants sous ses ordres sur des lieux en proie de violences. M. Diop dit, qu’il a appelé Hamady lehbouss et Balla Touré qui ont discuté avec lui cette participation aux émeutes. Lorsque la police lui pose la question : est ce que tu les as envoyés à la Gazra pour faire de la violence ? Sa réponse était non, puis, il enchaine car si l’IRA veut faire de la violence, elle envoie à la charge, Alioune Sow, Dah Boushab et Ami Wane. Amadou Tidjane Diop dit avoir rejoint IRA en 2014 sur demande de Biram.
Est-ce qu’en citant Alioune Sow, Dah Boushab et Ami Wane, les trois parmi les meilleurs activistes de IRA, après l’emprisonnement des 13 membres, indexant les trois personnes, sur du faux et usage de faux, il ne cherchait que la décapitation atteigne son point culminant au sein l’organisation ?
Sur les 80 manifestations qu’il prétend avoir « organisé » sur des chimères, dans ces manifestations, M. Diop n’a été organisateur ni participant, les chiffes de 80 et 70 sont archifaux. Et Tous les déplacements de Diop, que ça soit à Rosso ou Aleg, étaient conditionnés sur les cotisations de femmes et jeunes d’IRA-Mauritanie pour lui payer du carburant et d’autres petits besoins. Amadou Tidjane Diop a menti en disant qu’il n’y a pas eu de manifestions lors de leurs arrestations, tout d’abord le nombre de blessés, de fracturés, d’hospitalisés parmi les manifestants de l’IRA enregistrés pendant l’affaire Bouamatou que M. Diop a fomenté avec l’aide des « Renseignements Généraux » n’ont jamais été atteint à ce niveau durant les autres emprisonnements des membres de IRA. Dans la matinée du 30 juin 2016 lorsque Diop était le seul arrêté avant de livrer sa liste, il y a eu deux sœurs fracturées gravement (Khamou et Jemal) sur le champ de bataille. Ensuite Elhadj Id, Hamza Camara, Coumba Ndaw, Cheikh Vall , Samba Diagana etc… la liste est interminable, seront des martyrs fracturés gravement dans des manifestations, sit-in pour exiger la libération de Amadou Tidjane qui nie leurs efforts et courage.
Pourquoi Amadou Tidjane Diop ose dire qu’il n’y’a pas eu de manifestations ? Sans parler des sit-in tenus devant la cour d’appel de Zouerate tout au long de leur procès ou les militants d’IRA se sont déplacés en masse à 700 KM de Nouakchott pour les soutenir.
Amadou Tidjane Diop était il obligé de citer l’appartenance politique à un parti de Thierno Barro ? Pourquoi Diop s’est engagé d’une façon unilatérale à envoyer les éléments de IRA sans avoir l’aval, ni consulté, ni averti le bureau exécutif ou son président ? Est-ce que Amadou Tidjane Diop, vice-président pouvait ignorer que IRA est contre toute forme de Violence ? Est-ce que Amadou Tidjane pouvait ignorer que le régime ne cherchait que la moindre preuve de violence pour justifier la décapitation et l’emprisonnement des membres d’IRA ? En quoi IRA est concernée par ces violences, d’une manifestation violente qu’elle n’a pas organisé, M. Diop ne s’est jamais mouillé pour participer à une manifestation pacifique, pourquoi avoir envoyé des militants vers une manifestation violente en sachant déjà, IRA est contre toute forme de violence ?
Les neufs (9) membres parmi les 13 condamnés, ont été arrêtés sur les indications de Diop, ces appels à participer le jour de la violence ou émeutes Gazra Bouamatou. Pourquoi Amadou Tidjane Diop n’a jamais consulté ni appelé ce jour là, le président IRA-Mauritanie alors qu’il l’appelait pour tous les détails concernant l’ONG et du n’importe ?
Remarque : Coumba Dada kane et Balla Touré ont ramené Diop et c’est eux qui ont appuyé sa réintégration dans IRA en 2014. La majorité avait refusé dont Biram faisait parti. L’argument était clair, Amadou Tidjane était en 2010 dans IRA et n’a pas tardé à quitter en propageant certaines suspicions à l’égard de l’ONG. Puis certains avaient dénoncé sa trahison de l’AJD/MR en soutenant le putsch du général Ould Abdel. Coumba Dada Kane et Balla touré ont réintroduit sa demande de réintégration à 3 reprises et elles ont toujours été rejetées, c’est au bout de la 4ème fois qu’elle a été acceptée en mettant le président Biram dah Abeid en minorité.
Diop n’a jamais été chargé par IRA d’organiser une manifestation ni de participer à une action IRA sur le terrain. Il a participé une seule fois à une marche spontanée lors des arrestations de Rosso, il ne l’a jamais fait avant ni après. Pourquoi spontanément, Diop Amadou Tidjane s’excite, viol la position pacifique d’IRA pour inciter les militants vers des manifestations violentes orchestrées par les renseignements ? Pourquoi Diop a pris cette décision gravissime avec soin en insistant que les militants aillent dans ces violences étrangères à l’ONG ? Auparavant, Amadou n’a jamais appelé un militant d’IRA pour organiser une manifestation ou quoique ça soit.
PS : Que les gens me maudissent ou m’insultent, je réponds AMINE ! La Mauritanie ne peut pas changer avec un tel comportement ignoble, la politique, ce n’est guère de la triche, tromperie, mensonge, mauvaise foi et j’en passe pour gratter un poste ou avantage illégal.
Diko Hanoune/ Militant Abolitionniste. 
PARTAGER