Modern technology gives us many things.

Nigeria : En pleine guerre, Goodluck libère des femmes terroristes

Le président nigérian Goodluck Jonathan a ordonné, ce mardi, la libération de toutes les femmes incarcérées en raison de leurs “activités terroristes pour tenter d’apaiser la situation au septième jour d’une offensive sans précédent de l’armée contre les islamistes dans le nord-est du pays.

femmes voiléesLe ministère nigérian de la défense a annoncé ce mardi, la libération de toutes les femmes incarcérées en raison de leurs “activités terroristes.

« Conformément aux directives du président (…), le quartier général des armées va libérer un certain nombre de personnes en détention en lien avec des activités terroristes », a déclaré le porte-parole des armées, le général Chris Olukolade, dans un communiqué.

Cette décision d’apaisement intervient au septième jour de l’opération militaire en cours dans trois États du nord-est du pays dans lesquels l’État d’urgence avait été déclaré mardi dernier.

Toujours selon le communiqué : « Cette mesure s’inscrit dans la continuation de la position prise par le gouvernement fédéral en réponse aux demandes du comité présidentiel pour le dialogue et la réconciliation ».

En effet Boko Haram a réclamé, dans sa dernière vidéo mise en ligne, la libération des femmes et des enfants détenus en prison, comme condition à un dialogue avec le gouvernement.

Plutôt dans la journée, le couvre-feu imposé depuis trois jours avait été assouplit à Maiduguri, capitale de l’État de Borno, fief de Boko Haram.

Des milliers de personnes ont déjà traversés les frontières du Niger, du Tchad et du Cameroun, pays voisins pour s’y réfugier en prélude des combats, cependant l’armée maintien ses positions et des fouilles systématiques sont opérées pour ne pas laisser des islamistes s’échapper.

Les commentaires sont fermés.