Modern technology gives us many things.

Le moteur d’un avion explose entre New York et Dallas

Une femme est morte ce mardi lors d’un vol de la compagnie Southwest Airlines reliant New York à Dallas. L’avion a dû atterrir d’urgence à Philadelphie à cause d’une “défaillance de moteur”.

C’est la première fois depuis neuf ans qu’un mort est à déplorer sur un vol commercial américain. Le vol 1380 de la compagnie Southwest transportait 144 passagers et cinq membres d’équipage. La compagnie s’est dite “profondément attristée de confirmer qu’il y a eu un mort à la suite de cet accident”.

On dirait qu’on tombe
Après seulement vingt minutes de vol, des parties du moteur gauche de l’avion se sont détachées. Les passagers ont entendu plusieurs explosions et un hublot a été endommagé. “Il y a un problème avec notre avion, on dirait qu’on tombe. Atterrissage d’urgence”, a confié Marty Martinez qui se trouvait à bord. En direct sur Facebook, il a partagé des images et des vidéos de l’incident, en pensant qu’il “filmait ses derniers moments.”

Presque aspirée par le hublot
“Le moteur a explosé en l’air et a cassé une fenêtre à trois rangées de moi, blessant gravement une femme assise près de la fenêtre”, a-t-il encore expliqué. Selon des témoignages, la passagère a presque été aspirée par le hublot avant d’être tirée à l’intérieur. Gravement blessée, elle n’a pas survécu. “C’était absolument terrifiant”, il y avait “du sang partout”, raconte Marty Martinez.

Tout le monde pleurait
Sur les images, on peut voir les passagers avec des masques à oxygène. Selon les données du site spécialisé Flight Aware, l’avion, un Boeing 737-700, se trouvait à 32.500 pieds lors de l’explosion. Il a ensuite perdu près de 3.000 pieds par minute. “On avait l’impression de faire une chute libre (…) Notre chute a duré dix à quinze minutes. Tout le monde paniquait, tout le monde pleurait.”

Prié prié prié
“Je me souviens juste d’avoir tenu la main de mon mari, et nous avons juste prié, prié et prié”, a déclaré Amanda Bourman au site Time, une autre passagère de New York. “Et les pensées qui me traversaient la tête étaient bien sûr pour mes filles, je voulais seulement les revoir et les serrer dans mes bras, pour qu’elles ne grandissent pas sans leurs parents.”

Comprendre ce qu’il s’est passé
Sept autres personnes ont été légèrement blessées selon plusieurs médias américains. L’organisme fédéral pour la sécurité dans les transports NTSB a été chargé d’enquêter sur les raisons de l’accident. Le moteur va être démonté pour comprendre ce qu’il s’est passé durant le vol. “Il y a un anneau autour du moteur qui est censé contenir les pièces du moteur quand cela arrive”, explique John Goglia, un ancien membre du NTSB, au Time. “Dans ce cas-ci, il ne l’a pas fait. C’est ce qu’on va tenter de découvrir: pourquoi (l’anneau) n’a pas fait son travail?” Il a précisé que le Boeing 737 était un avion sûr, mais des pannes de moteur se produisent de temps en temps.

7ur7.be

Les commentaires sont fermés.