Modern technology gives us many things.

Le ministre des Transports du Niger rend le tablier: forcé ou volontaire ?

Le Ministre d’Etat nigérien, en charge des Transports Omar Hamidou Tchiana vient de jeter l’éponge. Pour convenance personnelle réagit-on du côté de son entourage immédiat. Sa démission intervient après l’arrêté -pris par son département -de suspension d’autorisation d’exploitation des lignes intérieures des sociétés de transport privées nigériennes au lendemain de la tragédie de circulation dans la région de Dosso.

Le dandy ministre d’état, ministre des Transports Omar Ladan Tchiana, a quitté le navire du Gouvernement Brigi Rafni 3. Que s’est-il passé ?. Le puissant ministre d’état a finalement décidé de rendre le tablier. Ce que rapportent plusieurs sources consultées par Confidentiel Afrique. L’ancien ministre des Mines, Ladan Tchiana, selon TamTam Info, l’a notifié au gouvernement et confirmé son départ du gouvernement sur sa page Tweeter.

» J’ai quitté le gouvernement ce jour par respect à mes principes et par fidélité à mes convictions » crache le ministre Ladan Tchiana.

Le hic est que cetre démission intervient dans un contexte tendu- où la sécurité routière des passagers voyageant à bord des bus des societes privées nigériennes de transport- fait grosse polémique. Le ministre d’état chargé des Transports, avait pris aussitôt après le drame survenu ( 34 victimes et des dizaines de blessés graves ) à Dosso ( région intérieure du pays), une collision entre des bus, qui roulaient à tombeaux ouverts, un arrêté suspendant l’autorisation d’exploitation de la SMT ( Société Moderne des Transports), propriété du bus mis en cause . Le ministre Omar Tchiana ferait- il l’objet de fortes pressions des puissants milieux d’affaires et du patronat nigérien très actifs dans le secteur des transports ?. Aussi bien le ministre démissionnaire que son entourage immédiat, les motivations réelles de sa démission n’ont pas été clamées de façon claire. Idem pour le gouvernement. Le Chef de l’état Issoufou Mahamadou aussitôt après la démission du ministre d’état Omar Ladan Tchiana, a nommé Mahamadou Karidjo l’ancien sécurocrate du régime pré- présidentielle 2015 au poste de ministre d’état en charge des Transports.

Confidentielafrique

Les commentaires sont fermés.