Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme s’est dit gravement préoccupé par la forte augmentation du nombre de migrants africains détenus en Libye.

Ces derniers sont retenus pour éviter qu’ils atteignent les côtes européennes.

La souffrance de ces personnes est un outrage à la conscience de l’humanité, estime Zeid Ra’ad al-Hussein.

« La politique de l’Union Européenne consistant à aider les gardes-côtes libyens à intercepter et renvoyer les migrants (est) inhumaine », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Cet appel survient alors que le groupe de contact sur la route migratoire en Méditerranée, réunissant 13 pays européens et africains dont la Libye, a décidé lundi d’améliorer les conditions des migrants dans les centres de détention libyens.

BBC Afrique

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here