Modern technology gives us many things.

Londres: 1,2 millions de livres pour une « Mona Lisa africaine »

Une « Mona Lisa africaine », véritable « icône » au Nigeria, s’est envolée mercredi pour 1,2 millions de livres (1,36 million d’euros) aux enchères à Londres, quatre fois son estimation la plus haute et un record pour l’artiste.

Le tableau, un portrait de la princesse Ife Adetutu Ademiluyi, surnommée « Tutu », peint en 1974 par l’artiste nigérian Ben Enwonwu, était estimé entre 200.000 et 300.000 livres (226.000 à 339.000 euros).

Perdue de vue après avoir été exposée pour la dernière fois en 1975, « Tutu » avait été retrouvée dans un appartement de Londres.

« Je la considère comme la Mona Lisa africaine », a déclaré le romancier nigérian Ben Okri, lauréat du Booker Prize. « Depuis 40 ans, c’est une peinture légendaire, tout le monde en parle, se demande où est ‘Tutu' », avait-il expliqué.

Les tableaux de « Tutu » sont devenus des symboles de paix après la guerre civile au Nigeria à la fin des années 1960. « Le modèle est Yoruba et Ben Enwonwu était Ibo, donc ils étaient issus de différentes ethnies », avait expliqué Eliza Sawyer, spécialiste au département d’art africain de Bonhams. « C’était un symbole important de réconciliation ».

BBC Afrique

Les commentaires sont fermés.