Modern technology gives us many things.

Libye : la CPI veut juger Seif el-Islam et Abdallah Senoussi en août

seif kaddafiSeif el-Islam Kaddafi, et Abdallah Senoussi, ex-chef des renseignements libyens, seront jugés la première quinzaine d’août, a annoncé, lundi 17 juin, le bureau du procureur de la Cour pénale internationale.

La première audience du procès de Seif el-Islam Kaddafi, fils du défunt dictateur libyen, devant la Cour pénal internationale (CPI) aura lieu « la première quinzaine du mois d’août », a déclaré, lundi 17 juin, à la presse Al-Seddik al-Sour, membre du bureau du procureur général.

Abdallah Senoussi, ex-chef des renseignements, ainsi que d’autres responsables de l’ancien régime, comparaîtront également. Le bureau du procureur général a précisé que les accusations portent sur des « crimes commis contre le peuple libyen durant la révolution » de 2011.

Arrêté en novembre 2011, Seif el-Islam, 40 ans, est détenu par une brigade d’anciens combattants rebelles à Zenten (180 km au sud-ouest de Tripoli), malgré le mandat d’arrêt de la CPI émis contre lui.

Fin mai, la Cour avait rejeté une requête des autorités libyennes contestant la compétence de la CPI à poursuivre le fils du dictateur déchu ainsi que son ex-chef des renseignements, Abdallah Senoussi. Également recherché par la CPI pour crimes contre l’humanité, ce dernier avait été arrêté mi-mars de la même année en Mauritanie et remis le 5 septembre dernier à la Libye où il a été incarcéré.

Les commentaires sont fermés.