Modern technology gives us many things.

Liberia : George Weah sollicite 6 000 enseignants auprès du gouvernement nigérian

En visite au Nigeria ce lundi, le président George Weah a sollicité auprès du gouvernement nigérian l’envoi de 6 000 enseignants dans son pays, dans le cadre de l’accord d’assistance technique entre les deux nations.

Selon Times, peu après une réunion à huis clos avec le président Muhammadu Buhari à la résidence présidentielle à Abuja, M. Weah a déclaré que le Liberia a hérité de nombreux problèmes qui ne peuvent être résolus qu’avec l’aide des pays comme le Nigeria.

Lors d’une interview accordée aux journalistes après sa rencontre avec son homologue nigérian, le président libérien a identifié quelques défis majeurs auxquels son pays est confrontés à l’instar du chômage des jeunes, et  la crise que traverse les secteurs de l’Éducation, de l’Agriculture, des Mines et de la Santé.

« Votre assistance technique soutenue pour le renforcement des capacités dans ces secteurs est la bienvenue. Par exemple, les enseignants nigérians et les volontaires médicaux envoyés au Liberia, dans le cadre de l’accord du TAC avec le Liberia, ont joué un rôle crucial dans le renforcement des capacités et j’espère que cette aide sera augmentée pour résoudre les problèmes socio-économiques les plus urgents en ce moment ».

« Dans le cadre du programme d’échange bilatéral d’enseignants, nous recherchons plus de 6 000 enseignants pour compenser le manque de bons enseignants dans notre système éducatif », a-t-il déclaré.

Le président George Weah a révélé que les prix des deux principaux produits d’exportation du Liberia, le caoutchouc et le minerai de fer, continuent de chuter sur le marché mondial, ce qui réduit les recettes du pays. Cependant, l’ancienne légende du football croit au changement dans son pays.

« Notre peuple a voté pour le changement et pour l’espoir. Et le changement est enfin là. Mais le simple changement politique n’a pas de sens sans le développement, la prospérité et la croissance. Votre Excellence, nous avons besoin de l’aide du Nigeria pour relancer notre économie ».

« La bienveillance historique du Nigeria envers le Liberia ne peut être quantifiée. Et encore une fois, nous sollicitons une aide importante et urgente de votre part ».

Il a également remercié Buhari pour le rôle qu’il a joué et qu’il continue de jouer pour maintenir la paix et la stabilité dans la sous-région ouest-africaine, en particulier au Liberia.

Crédit photo : worldstage

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.