Modern technology gives us many things.

Les législatives françaises, un match couru d’avance?

Assistera-t-on dimanche à un « raz-de-marée », un « tsunami » ou simplement une « vague » en faveur des candidats d’Emmanuel Macron aux législatives? La presse française de samedi ne paraît hésiter que sur l’ampleur de la victoire annoncée.

« En marche vers le big bang », titre Le Parisien, qui annonce un « grand chamboule-tout ». Dans son éditorial, le quotidien rappelle que les enquêtes prédisent à la fois « une large victoire » de la République en marche ! (REM) et « une abstention record ». Frédéric Vézard en déduit que « les Français semblent surtout souhaiter que le nouveau gouvernement ait les mains libres pour gouverner. Simplement pour voir ce que le président à l’insolente réussite est réellement capable de faire pour transformer le pays ».

« Vague ou tsunami ? « , se demande Libération qui constate que « les électeurs semblent prêts à donner les clés de l’Assemblée à Emmanuel Macron ». « Au fond, il n’y a qu’un seul choix à faire: faut-il une majorité écrasante pour Macron, ou bien faut-il que les oppositions conservent un semblant d’existence ? « , demande le directeur de Libé, Laurent Joffrin. « Poser la question, pour tout démocrate conséquent, c’est y répondre: il serait bon, sain, utile, que la représentation nationale représentât autant que possible la nation. »

Dans Le Figaro, Paul-Henri du Limbert adresse, lui, une – timide – mise en garde au nouveau président: « S’il veut donner corps à son projet d’union nationale, il serait bien venu que (les Républicains) se requinquent un peu afin de donner crédit à son entreprise ». Sinon, « l’union nationale se limiterait à une grosse réunion de ‘marcheurs’… »

« Macron a réussi à dévitaliser d’un coup d’un seul tout ce qui n’était pas en marche. Le danger pour lui étant de ne pas avoir d’opposition. Car alors celle-ci a toutes les chances de s’organiser au sein même de la majorité », avertit lui aussi Sébastien Lacroix dans L’Union.

7sur7

Les commentaires sont fermés.