Modern technology gives us many things.

Le rôle de la Chine en Afrique salué par l’Union Africaine

chine afrique 4ADDIS ABEBA, 25 mai  — Déclarant que certains partenaires de l’Afrique ont donné la priorité au développement de l’infrastructure sur le continent, Hailemariam Desalegn, Premier ministre éthiopien et président de l’Union africaine (UA), a exprimé samedi son appréciation envers la Chine pour ses investissements importants dans ce secteur en Afrique.

Lors d’un sommet spécial de l’UA tenu à Addis Abeba, M. Hailemariam a appelé les participants à commémorer le 50ème anniversaire de l’Organisation pour l’unité africaine (OUA/UA) en soulignant que le développpement de l’infrastructure constituait l’un des défis importants à relever au cours des prochaines années et décennies afin d’accélerer la croissance et révéler le potentiel économique du continent.

A la veille de la session ordinaire du 21ème sommet de l’UA prévue le 26 mai, ce sommet spécial a été organisé pour discuter du panafricanisme et du renouveau africain.

Lors de son discours d’ouverture de ce sommet spécial, M. Hailemariam a noté que l’infrastructure est un secteur qui a été négligé au cours des dernières décennies, et que le manque d’infrastructures constitue un obstacle au développement économique africain.

« Je souhaite profiter de cette opportunité pour exprimer mon appréciation la plus profonde envers la Chine pour les milliards investis dans le secteur des infrastructures pour nous aider dans nos efforts de développement », a-t-il ajouté.

Les commentaires sont fermés.