Modern technology gives us many things.

Le Président malgache déclaré persona non grata en France

madagascar président 1La pression s’accroît sur le président de la Transition malgache pour qu’il retire sa candidature à la présidentielle. Une candidature considérée comme illégitime par la communauté internationale, tout comme celles de Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka qui persistent aussi à se présenter. La France a donc suspendu les visas du couple Rajoelina. L’étau se resserre sur les trois candidats.
C’était dans l’air depuis plusieurs jours mais aujourd’hui les autorités françaises le confirment : les visas de circulation d’Andry Rajoelina et de son épouse Mialy sont suspendus. Cette dernière ne pourra pas se rendre à Paris ces prochains jours comme elle le projetait.

Paris envoie un signal fort à Andry Rajoelina d’abord, mais aussi aux deux autres candidats controversés Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka. S’ils envisagent un déplacement dans l’Hexagone, eux aussi essuieront un refus.

A l’instar de l’ensemble de la communauté internationale, la France exige le retrait des trois candidats à la présidentielle. Et elle prend les devants dans la mise en place de sanctions ciblées. En effet, mercredi les chefs d’Etats de la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe) tiendront un sommet au Mozambique. L’organisation régionale en charge du dossier malgache se penchera sur la suite du processus, et sur d’éventuelles nouvelles sanctions internationales contre les acteurs malgaches.

Les commentaires sont fermés.