Modern technology gives us many things.

Le Nigeria file droit vers l’anarchie selon…

Le Président général de la Jama’atu Nasril Islam (JNI) et Sultan de Sokoto, Alhaji Muhammed Abubakar a condamné les tueries perpétrées par des hommes armés à Boro dans l’Etat de Borno et à Alakyo dans l’Etat de Nasarawa, tout en prévenant que cette violence, si l’on y prend garde, va précipiter le pays vers l’anarchie.
Une déclaration signée du Sultan et le Secrétaire général de JNI, Dr. Khalid Aliyu, et rendue publique dimanche à Kaduna au nord Nigeria, a qualifié ces tueries de
« malheureux, regrettables et condamnable ».

sultan sokotoLe Sultan Alhaji Muhammed Abubakar (photo) qui est par ailleurs le président du Conseil supérieur nigérian aux Affaires religieuses, a invité les Nigérians à être davantage sensibles à ce qui se passe au sein de leur voisinage et de ne pas hésiter à signaler aux autorités toute activité suspecte. Il a également exhorté les Nigérians à montrer un soutien infaillible au Comité fédéral d’amnistie mis en place pour venir à bout de la question de l’insécurité dans le pays en général et au nord en particulier tout en invitant les services de sécurité à faire en sorte de minimiser les dégâts collatéraux durant leurs opérations maintien de l’ordre et d’assurer la sécurité des citoyens.

« …Le pays semble se glisser graduellement vers une situation de totale absence de loi avec de nombreuses pertes en vies humaines. Il est tout à fait malheureux, regrettable et condamnable qu’après le massacre de Baga qui aurait dû être le dernier en ce moment, une autre attaque encore plus violente soit perpétrée contre d’innocents citoyens à Bama, dans l’Etat de Borno » peut-on lire dans la déclaration

Les commentaires sont fermés.