Modern technology gives us many things.

Le G8 serait proche d’un accord sur la Syrie

g8 1Les dirigeants du G8 ont de nouveau discuté mardi de la Syrie et semblaient proches d’un accord sur une déclaration commune malgré les divergences entre les Occidentaux et la Russie, a-t-on appris de sources diplomatiques.

Après avoir évoqué la lutte contre le terrorisme, les huit chefs d’Etat et de gouvernement « ont repris la discussion » sur la Syrie, a indiqué un diplomate en milieu de matinée.

Un autre diplomate a souligné qu’un accord semblait en vue sur le contenu du communiqué commun qui doit être publié à l’issue du sommet en milieu d’après-midi, selon ces sources.

Ce communiqué devrait se concentrer sur les questions les moins polémiques, comme le soutien à l’organisation d’une conférence internationale de paix, dite Genève 2, dans les prochaines semaines.

Cinq points de discussion
Le Premier ministre britannique, David Cameron, hôte du sommet, avait établi une liste de cinq points de discussion: l’accès de l’aide humanitaire en Syrie, la lutte contre l’extrémisme, le rejet de l’utilisation des armes chimiques, la recherche d’une transition démocratique sur le modèle libyen et la constitution d’un pouvoir exécutif après cette transition, a souligné un de ces responsables.

Ces sujets ont été notamment abordés lundi soir au cours d’une « discussion très franche » durant le dîner entre les huit dirigeants.

Lundi soir, des responsables britanniques avaient évoqué la possibilité d’une déclaration à sept (Etats-Unis, Canada, Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie et Japon) si aucun terrain d’entente n’était trouvé avec le président russe Vladimir Poutine, dont le pays est le principal allié du régime de Bachar al-Assad.

Les commentaires sont fermés.