Modern technology gives us many things.

Le coup de gueule d’un ancien garde du corps de Mandela

mandela winnieNelson Mandela “est un homme très seul”, a déclaré samedi l’un de ses gardes du corps à l’AFP, accusant l’équipe médicale de l’icône de la lutte anti-apartheid de vouloir contrôler ses visites comme si Mandela était de “nouveau en prison”.

Récemment limogé pour avoir dévoilé le nom de l’hôpital de Prétoria où a été admis M. Mandela dans un état grave, Shaun van Heerden, membre d’un service d’élite de la police de protection présidentielle, ne mâche pas ses mots.

Alors que l’Afrique du Sud et le reste du monde retiennent leur souffle, une semaine après la nouvelle hospitalisation du héros national, l’ex-garde du corps de Mandela ne mâche pas ses mots.

Sa cible: l’équipe médicale de Mandela dirigée par le chirurgien-chef de l’armée, le général Vejay Ramlakan, qui exerce un contrôle inutilement très strict, selon lui, des visites à l’ancien président.

“Parfois, on avait l’impression qu’il (Mandela) était de retour en prison”, a déclaré van Heerden à l’AFP, dans une allusion aux vingt-sept années de prison purgées par Mandela sous le régime de l’apartheid.

Avant sa dernière hospitalisation le 8 juin dernier, Nelson Mandela, dont la santé est très fragile, recevait des soins à son domicile de Johannesburg.

“Même avant son admission à l’hôpital, rares étaient les personnes autorisées à le voir. Et certains de ses vieux amis étaient interdits de visite”, selon son ancien garde de corps.

M. Van Heerden a également accusé des membres de l’équipe médicale de Mandela de se comporter comme des “célébrités” et d’outrepasser leurs prérogatives lorsqu’ils étaient à son chevet, et de chercher à se mettre en valeur en prenant la pause pour des photos à ses côtés.

“J’en ai même vu certains qui mettaient sous son nez des copies de ses mémoires +Un long chemin vers la liberté+ pour qu’il signe”, s’est ému l’ex-garde du corps.

“Ceci est incroyable, et je ne l’ai pas apprécié”, a lancé l’ancien ange gardien de Mandela qui a veillé pendant dix ans sur son protégé.

Les commentaires sont fermés.