Modern technology gives us many things.

Le barrage de Mossoul menace de s’écrouler et de faire plus d’un million de morts

Le barrage de Mossoul, véritable barrière entre le lac Mossoul et la rivière Tigre, n’a jamais été aussi fragile.

Ce serait “pire que de lâcher une bombe nucléaire sur l’Irak”, assure Nadhir al-Ansari, professeur de l’Université Lulea en Suède, qui a déjà étudié ce barrage. Selon The New Yorker, qui se demande si “ce problème n’est pas plus important que l’EI”, une simple faille pourrait faire s’effondrer toute la structure.“Le barrage le plus dangereux du monde”
En effet, le barrage de Mossoul, construit en 1980 sous le régime de Saddam Hussein, a été fondé sur des sols sablonneux, donc instables. Les cavités qui apparaissent régulièrement sous l’ouvrage doivent être comblées en permanence. “C’est le barrage le plus dangereux du monde”, avait déjà souligné un rapport d’ingénierie de l’armée américaine en 2006.

Daech avait pris le contrôle du barrage de Mossoul pendant quelques jours en 2014. L’équipe de 1.500 personnes chargée de l’entretenir l’édifice avait pris la fuite. Les Kurdes, soutenus par l’armée américaine, avaient repris rapidement ce morceau du territoire pour qu’il ne soit pas plus abîmé par les affrontements.

Vague de 20 mètres
Si le barrage lâchait demain, il laisserait se déverser les 11 milliards de mètres cubes d’eau qu’il retient sur le million et demi d’Irakiens vivant sur les bords du Tigre. On parle d’une vague de 20 mètres de haut qui pourrait couler jusqu’à Bagdad (à 400 kiomètres du barrage de Mossoul) et tout rafler sur son passage.

Pour le moment, le gouvernement irakien reste les bras croisés face à ce réel danger.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.