Modern technology gives us many things.

L’Australienne Corby rentre au pays après 12 ans de détention en Indonésie

L’Australienne Schapelle Corby, dont la condamnation en 2005 à 20 ans de prison en Indonésie pour trafic de drogue avait suscité une vive émotion dans son pays, est finalement rentrée dimanche en Australie.

Schapelle Corby, 39 ans, et sa soeur Mercedes ont eu toutes les peines du monde à échapper, à Bali comme en Australie, aux médias australiens couvrant une affaire qui avait passionné tout un pays.

Mme Corby et sa soeur sont parvenues à échapper aux caméras de télévision à Brisbane, des chaînes montrant un convoi de véhicules censé transporter les deux femmes. Elle avait été traquée par les journalistes australiens venus massivement à Bali pour assister à son départ samedi.

C’est le visage dissimulé sous un foulard qu’elle a précipitamment quitté, dans un impressionnant dispositif de sécurité, la villa où elle se trouvait pour se rendre à l’aéroport, où elle n’a pas pris le vol que tous les journalistes attendaient qu’elle prenne, pour ne pas se trouver avec eux dans l’avion.

Elle avait été condamnée à vingt ans de prison en 2005 après avoir été arrêtée sur l’île de Bali en possession de 4,1 kilos de marijuana, dissimulés dans sa housse de planche de surf. Elle a toujours clamé son innocence, assurant que la drogue avait été placée dans son bagage à son insu.

Sa condamnation avait suscité un tollé en Australie et un large mouvement de sympathie s’était formé en faveur de cette jeune femme que beaucoup voyaient comme une victime du cartel de la drogue et d’une justice indonésienne corrompue.

Sa santé mentale s’était vite dégradée et c’est sur cette base que Schapelle Corby avait obtenu une remise de peine de cinq ans en 2012. Elle était sortie de prison en 2014 selon une décision qui stipulait qu’elle devait demeurer jusque cette année en Indonésie. Il était prévu qu’elle réside avec sa soeur Mercedes, installée à Bali avec son mari indonésien.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.