Plusieurs médias sud-africains affirment que le comité exécutif de l’ANC, le parti au pouvoir, a demandé au président de la République, Jacob Zuma, de démissionner.

La confirmation de cette décision par les leaders du parti est attendue ce mardi, selon la correspondante de BBC Afrique à Johannesburg.

L’ANC va officiellement adresser au chef de l’Etat une demande, en vue de sa démission.

Une réunion de l’organe décisionnaire du parti a eu lieu lundi après-midi et s’est terminée aux premières heures de mardi.

Selon les médias sud-africains, Jacob Zuma aurait rejeté, durant ces derniers jours, des appels des responsables de l’ANC lui demandant de rendre son tablier.

Les responsables du parti ont la possibilité de recourir au vote de confiance au Parlement pour contraindre le président âgé de 75 ans à démissionner.

Elu en 2009 et réélu en 2014, Jacob Zuma est visé par de nombreuses accusations de corruption.

Il résiste à une pression croissante de nombreux responsables de l’ANC qui, depuis décembre, tentent de le débarquer.

En novembre, Cyril Ramaphosa, le vice-président du pays, a été élu à la présidence du parti au pouvoir en remplacement de M. Zuma.

BBC Afrique

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here