Modern technology gives us many things.

L’ambassadrice américaine à l’ONU exprime ses regrets après les propos de Trump

L’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, a exprimé jeudi ses regrets auprès des ambassadeurs africains qui s’étaient dits outrés par les propos insultants prêtés à Donald Trump sur l’immigration, selon un de ces émissaires.

C’est à sa propre demande que Nikki Haley a rencontré les ambassadeurs africains auprès des Nations unies qui avaient publié vendredi dernier un communiqué au langage très dur, exigeant des excuses au président américain pour ses propos « racistes » prononcés il y a une semaine lors d’une réunion à la Maison Blanche, selon l’ambassadeur de Guinée équatoriale, Anatolio Ndong Mba.

Des regrets mais pas d’excuses
L’ambassadrice américaine n’a pas présenté d’excuses lors de cette rencontre à huis clos mais a exprimé ses regrets, a-t-il affirmé. Nikki Haley a expliqué aux ambassadeurs qu' »elle n’était pas à la Maison Blanche, elle n’était pas sûre de ce qui s’y est dit, mais qu’elle regrettait toute cette situation », a poursuivi Anatolio Ndong Mba.

Message transmis à Trump
D’après lui, le groupe africain a « fait une recommandation » à Nikki Haley afin d’apaiser les tensions, qu’elle aurait promis de transmettre à Donald Trump. Des diplomates, s’exprimant sous couvert d’anonymat, ont affirmé avoir ainsi proposé que M. Trump envoie un message d’amitié aux dirigeants africains lors de leur prochain sommet à Addis Abeba en signe de bonne volonté. « Nous apprécions le fait qu’elle soit venue et qu’elle ait parlé de la coopération entre les Etats-Unis et l’Afrique », a précisé M. Ndong Mba, qualifiant la rencontre de « très amicale ».

Tentative d’apaisement
La mission américaine à l’ONU a de son côté refusé de dire si Mme Haley avait évoqué la colère provoquée en Afrique par les propos de M. Trump mais a mis en ligne des photos de la réunion, accompagnées du message: « Merci au groupe africain pour la réunion d’aujourd’hui ». « Nous avons évoqué notre longue relation et notre histoire commune de lutte contre le sida, le terrorisme et d’engagement pour la paix dans la région », a poursuivi la mission dans un second message, retweeté par Nikki Haley.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.