Modern technology gives us many things.

L’Afrique du Sud rend hommage à « l’esprit de combat » de Winnie Mandela

L’Afrique du Sud rendait hommage mardi à « l’esprit de combat » de Winnie Mandela et se préparait à organiser plusieurs événements consacrés à la vie de cette militante acharnée contre le régime d’apartheid et ex-femme de Nelson Mandela.

Winnie Mandela est décédée à l’âge de 81 ans des suites « d’une longue maladie », lundi dans un hôpital de Johannesburg, a annoncé son porte-parole. Winnie Madikizela Mandela, qui « était une des plus grandes icônes de la lutte contre l’apartheid », a « sacrifié sa vie pour la liberté de l’Afrique du Sud », a-t-il souligné.

Des sympathisants qui avaient commencé à se réunir devant son domicile après l’annonce de son décès lundi, continuaient à affluer mardi devant sa modeste maison en briques rouges dans le township de Soweto pour lui rendre hommage.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa, patron du Congrès national africain (ANC, au pouvoir) à la pointe de la lutte anti-apartheid, a salué la mémoire de cette « voix du défi et de la résistance ».

La nation lui rendra hommage lors d’obsèques officielles le 14 avril, a-t-il annoncé.

L’opposant Julius Malema – fondateur des Combattants pour la liberté économique (EFF, gauche radicale) – qui était devenu le confident de Winnie Mandela au cours des dernières années, doit également se rendre au domicile de Winnie Mandela.

« Winnie a exprimé à la fois l’amour et la colère du peuple noir, toujours volontaire pour défendre leurs vies même avec des armes face au régime diabolique de l’apartheid ».

La ligue des femmes de l’ANC, que Winnie Mandela a dirigé dans le passé, va organiser une marche jusqu’à son domicile vers 13h00 GMT.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.