Modern technology gives us many things.

La ville nigérienne d’Agadez inscrite au Patrimoine de l’humanité de l’Unesco

agadezLa ville d’Agadez, dans la région désertique du Nord du Niger, a été classée sur la liste des nouveaux sites du patrimoine mondial de l’Unesco, lors de la 37ème session de l’organisation tenue samedi à Phnom Penh au Cambodge.


Créée avant le 14ème siècle, la ville d’Agadez a supplanté Assodé une ancienne cité au centre de l’Aïr au Niger pour devenir la plus grande ville touarègue et un passage obligé des caravanes pour le commerce transsaharien.

Agadez, le centre administratif le plus important du nord Niger est également considéré comme la « Porte du désert ».

Selon l’Unesco, Agadez est « un vaste ensemble historique urbain et bien conservé, qui utilise une architecture basée sur des briques en terre pour tous ses monuments, qui dans certains sont très impressionnants, tel que le grand minaret. »

La ville dispose d’une mosquée avec un imposant minaret haut de 27mètres, le plus haut au monde, avec une structure portante faite exclusivement de briques en terre (murs, plâtrage, fondations) et le « Palais du Sultan » que date du 15ème au 16ème siècle.

« Agadez est caractérisé par une architecture en pisé, des briques d’argile non cuite obtenues par séchage et « témoigne d’une tradition architectural exceptionnelle, basée sur une utilisation sophistiquée de briques en terre », a expliqué l’UNESCO dans ses documents.

Le Niger compte deux sites sur cette liste. Le premier a été ajouté en 1991; il s’agit des Réserves naturelles de l’Aïr et du Ténéré, avec une grande diversité de paysages, d’espèces végétales et animales sur une superficie d’environ 7,7 millions d’hectares.

On trouve également au Niger, le massif volcanique de l’Aïr, situé dans le désert saharien du Ténéré.

Le second site est le Parc national du Niger, dénommé « W » qui a National Park of Niger (1996) qui est mi-chemin entre la savane et la zone forestière et qui présente les importantes caractéristiques de l’écosystème des régions boisées et de la province biogéographique de la savane ouest africaine.

 

Les commentaires sont fermés.