cctvxibaaru.com – Le choix du Sénégal s’explique par la solidité des relations entre le Sénégal et la Chine jugées «au beau fixe». «Depuis ces dernières années, les relations amicales et la coopération entre nos deux pays ne cessent de se diversifier. Toutes les parties travaillent la main dans la main pour explorer de nouvelles voies de  coopération et d’échanges bilatéraux», salue Xia Huang, ambassadeur de la Chine au Sénégal.

Même son de cloche chez Cheikh Bamba Dièye, ministre de la Communication et de l’Economie numérique, qui estime «que la télévision chinoise au Sénégal ne fait que raffermir les relations sino-sénégalaises». Aujourd’hui, le Sénégal est bien outillé en infrastructures culturelles et sportives grâce en partie à la coopération avec l’Etat chinois. «Le Grand Théâtre de Dakar et la réfection des stades nationaux sont une preuve de l’abnégation des Chinois pour appuyer le Sénégal», renchérit Seynabou Diop, directrice de la Rts1.

La Cctv, qui émet dans plusieurs langues dont le français, essaie  d’ouvrir une fenêtre sur la Chine moderne et le monde. En allumant le petit écran, les Chinois vont admirer  les paysages pittoresques du Lac rose et de l’île de Gorée à travers leur chaîne. Dans le même temps,  les Sénégalais auront de magnifiques vues de la montagne Tai Shan et du Fleuve jaune en Chine. La Cctv-en version française, chaîne généraliste, va proposer à ses téléspectateurs sénégalais un journal toutes les deux heures durant lequel une équipe rédactionnelle diffusera l’actualité tant nationale qu’internationale. Avec son matériel haut de gamme, la Cctv va servir aux téléspectateurs des documentaires pour permettre de découvrir les régions composant la République populaire de Chine mais aussi de connaître l’histoire de sa culture sans oublier les divertissements comme les feuilletons joués par des acteurs chinois.

Sources : Le quotidien

PARTAGER