Modern technology gives us many things.

Japon : un voleur recherché par 6600 policiers reste introuvable

C’est une vaste chasse à l’homme qui a été organisée par les policiers dans la ville d’Imabari depuis pratiquement une semaine pour mettre la main sur Tat Suma Hirao, 27 ans. A en croire les médias japonais, ce dernier a faussé compagnie aux gardiens de l’établissement pénitentiaire de Matsuyama, dans le sud-ouest du Japon.

6600 policiers ont été mobilisés pour tenter de retrouver le voleur en fuite. Quatre-vingt-seize gardiens de prison sont mobilisés pour protéger les écoles de cette île d’une superficie de 22 km2 et qui compte 22.000 habitants.

Depuis que les responsables de la police ont appris qu’une voiture volée a été retrouvée sur l’île de Mukai shima, les recherches se sont concentrées de ce côté là. Désormais c’est un climat de terreur qui se dégage dans cette île qui était jusqu’ici très paisible.

Il faut dire que cette cavale embarrasse le gouvernement japonais qui a été contraint de présenter ses excuses à la population depuis quelques jours. C’est la ministre de la Justice Yoko Kawakami qui a présenté des excuses au nom du gouvernement : « J’ai entendu que l’incident cause beaucoup d’anxiété parmi les habitants, particulièrement parce qu’il y a beaucoup de personnes âgées vivant seules… Je suis profondément désolée« , a-t-elle déclaré.

Toutefois, la situation qui fait ralentir les recherches c’est que l’île compte environ un millier de maisons vides, à l’intérieur desquelles la police ne peut pas pénétrer sans l’accord des propriétaires. Ce problème crée une difficulté dans les recherches de la police et pourrait contribuer à la fuite du voleur.

Le relief vallonné empêche également les policiers d’utiliser un hélicoptère pour repérer le voleur

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.