Modern technology gives us many things.

Japon: Un robot termine troisième aux élections municipales

Dimanche dernier, les habitants de la ville de Tama, un district japonais situé dans la préfecture de Tokyo ont eu la possibilité d’élire un robot comme maire de la localité. Mais ce dernier a terminé en troisième position.

Avec le slogan « l’Intelligence artificielle va changer la ville de Tama », ce robot nommé Michihito Matsuda a obtenu 4 103 voix.

Matsuda avait développé un programme électoralqui visait à mettre un terme à la corruption dans ce district de 150 000 habitants. Il avait également promis d’offrir des chances égales à tous. Il a tenté de persuader les électeurs qu’il était le meilleur médiateur dans la gestion de conflits entre résidents.

Derrière la candidature de ce robot se trouvait Tetsuzo Matsuda, vice-président de Sotfbank et Norio Murakami, un employeur de Google au Japon. Ces deux personnes sont convaincues que les robots peuvent être plus honnêtes en politiques.

« L’intelligence artificielle va tout changer, c’est une question de temps. Nous serons en mesure de prendre des décisions impartiales et équilibrées, de mettre en œuvre rapidement des mesures, de stocker des informations et de diriger la prochaine génération », a déclaré le robot Matsuda lors de sa campagne.

Ce n’est pas la première fois qu’un candidat bizarre se présente aux élections. En 1938, La mule Boston Curtis fut candidate pour un siège du parti Républicain à Milton, Washington. En 1997, un chat nommé Stubbs a été élu maire de Talkeetna, dans l’Alaska .

Crédit photo : express

 

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.