Modern technology gives us many things.

Au Japon, les chauffeurs de bus font grève… en refusant de faire payer les passagers

0

Si les grèves sont fréquentes partout dans le monde, ce n’est pas le cas au Japon. Alors le jour où les travailleurs décident de prendre les choses en main, ils le font avec une méthode bien particulière, étroitement liée à leur histoire et à leur philosophie de vie.

La semaine dernière, les chauffeurs de bus de la ville d’Okayama se sont mis en grève… Tout en continuant à travailler! En effet, plutôt que de bloquer les voyageurs en mettant les bus à l’arrêt, ils ont décidé de les faire voyager gratuitement. Un drap blanc simplement posé sur le distributeur de ticket, ils refusent tout paiement des utilisateurs.

La raison de cette grève? Le refus de leur employeur, le groupe Ryobi, de garantir leur sécurité d’emploi face à l’arrivée d’un nouveau concurrent, la compagnie Megurin. Celle-ci développerait en effet, des lignes de bus qui suivraient le même tracé que certaines de celles employées par Ryobi tout en offrant des prix plus bas.

Si on y regarde de plus près, cette grève offre deux avantages aux chauffeurs  elle leur permet de faire pression sur leur employeur qui voit ses bénéfices restreints et elle préserve la relation de la compagnie avec ses usagers et par là, l’image des chauffeurs de bus auprès de la population. La compagnie ne peut pas, ainsi, dire qu’ils ne font pas leur boulot.

La technique n’est pas nouvelle, elle a déjà été expérimentée l’année dernière par les chauffeurs de bus de Brisbane et Sydney, avec succès. Ce qui est différent, c’est son émergence au sein d’une société japonaise où les grèves sont extrêmement rares. En cause, la dévotion des employés à leur travail, l’isolement grandissant de ceux-ci, les égards dûs à la clientèle qu’il ne faut pas décevoir, … La culture japonaise permet en tout cas ici une innovation due à sa manière spécifique d’envisager le monde. Une nouvelle méthode à tester bientôt en Belgique?

7sur7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.