Modern technology gives us many things.

Inondations au Kerala: l’Inde refuse l’aide financière des Arabes

En Inde, la décision du gouvernement indien de refuser toute aide financière extérieure à destination du Kerala après les inondations mortelles dans l’Etat fait polémique.  En particulier le refus de l’aide des Emirats arabes unis, plus de 86 millions d’euros, un pays avec lequel le Kerala entretient des relations directes très fortes.

c’est en somme le message du gouvernement régional du Kerala à New Delhi. Selon le gouvernement Modi, accepter de l’aide extérieure dans un tel scénario n’est pas en accord avec la politique de l’Inde.

Le chef du gouvernement du Kerala a rappelé que malgré cette politique, les Emirats ne pouvaient pas être considérés sur le même plan que les autres pays. Il faisait ainsi référence aux millions d’Indiens du Kerala qui travaillent dans ce pays du Golfe et ont œuvré à la construction de ses infrastructures, ce qui explique par ailleurs la générosité des Emirats arabes unis.

La polémique enfle en Inde, où l’argument du gouvernement indien pour ce refus est remis en question. L’ancien conseiller à la sécurité nationale du précédent gouvernement, Shivshankar Menon, a notamment rappelé qu’après le tsunami de 2004, des fonds étrangers avaient été acceptés pour la réhabilitation des personnes affectées.

New Delhi, qui a débloqué une somme inférieure à celle offerte par les Emirats arabes unis, s’est défendu en déclarant que d’autres fonds seraient débloqués lorsque le gouvernement obtiendra une idée plus claire de l’ampleur des dégâts.

 

Les commentaires sont fermés.