Modern technology gives us many things.

Hollande exclut d’intervenir en Libye

hollandeFrançois Hollande a écarté tout engagement militaire de la France en Libye en dehors du cadre des résolutions de l’ONU.

Lors d’une interview, le président français a réfuté les spéculations d’une action militaire française contre des combattants djihadistes dans le sud de la Libye.

« Il y a des règles pour toute intervention française, nous, nous intervenons dans la légitimité que nous confèrent les résolutions de l’ONU et dans aucun autre cadre », a affirmé M. Hollande soulignant que « jusqu’à présent nous n’avons pas été appelés par les autorités libyennes ».

« Donc je veux couper court à ce qui n’est pas une information », a-t-il déclaré.

En revanche, « nous devons appuyer tous les efforts des autorités libyennes pour que nous puissions lutter contre le terrorisme », a-t-il affirmé, estimant que les groupes terroristes installées au sud de la Libye étaient très probablement à l’origine des récentes attaques au Niger.

« C’est le plus probable », a-t-il dit.

Serval “réussi”

Le chef de l’Etat français a par ailleurs jugé que l’opération Serval au Mali était « réussie militairement (et) pratiquement » et qu’elle devait à présent être « réussie politiquement » avec l’organisation d’élections dans ce pays du Sahel.

Selon lui, « il n’y a plus un seul morceau du Mali qui puisse être sous contrôle de terroristes » et « une grande part » d’entre eux ont été mis hors ‘état de nuire, les autres groupes s’étant repliés « quelque part », vraisemblablement « au sud de la Libye ».

 

Les commentaires sont fermés.