Hamas Chief Ismail Haniyeh gestures as he delivers a speech over U.S. President Donald Trump's decision to recognize Jerusalem as the capital of Israel, in Gaza City December 7, 2017. REUTERS/Mohammed Salem

La décision du président américain de déplacer l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem met le feu aux poudres.

« On ne peut faire face à la politique sioniste soutenue par les Etats-Unis qu’en lançant une nouvelle intifada », a annoncé ce jeudi le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, depuis la bande de Gaza.

Le président américain Donald Trump a déclenché la colère des Palestiniens et une vague de réprobation bien au-delà du Proche-Orient en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël, une décision en rupture spectaculaire avec la politique de ses prédécesseurs.

7sur7.be

PARTAGER