Hamas Chief Ismail Haniyeh gestures as he delivers a speech over U.S. President Donald Trump's decision to recognize Jerusalem as the capital of Israel, in Gaza City December 7, 2017. REUTERS/Mohammed Salem

La décision du président américain de déplacer l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem met le feu aux poudres.

« On ne peut faire face à la politique sioniste soutenue par les Etats-Unis qu’en lançant une nouvelle intifada », a annoncé ce jeudi le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, depuis la bande de Gaza.

Le président américain Donald Trump a déclenché la colère des Palestiniens et une vague de réprobation bien au-delà du Proche-Orient en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël, une décision en rupture spectaculaire avec la politique de ses prédécesseurs.

7sur7.be

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here