May 23, 2015 - Johannesburg, South Africa: Lions roam freely and devour meat on the grounds of Lion Park. On June 1, a lion leaped through an open car window and mauled to death an American tourist at the privately-run game park just outside Johannesburg. The lion was locked away in her night pen and will be moved to a separate facility that is not open to the public. The Lion Park in the Honeydew area is a popular destination for international tourists and is a regular must-see spot for visiting celebrities. (Johnny Milano/Polaris) © PHOTO NEWS / PICTURES NOT INCLUDED IN THE CONTRACTS *** local caption *** 05179072

Des lions ont dévoré la semaine dernière dans une réserve animalière du nord-est de l’Afrique du Sud un homme que la police locale soupçonne d’être un braconnier.

La tête et les restes fraîchement consommés de la victime ont été découverts samedi dans une réserve privée de Hoedspruit, près du fameux parc national Krüger, a déclaré lundi à l’AFP un porte-parole des forces de l’ordre.

« Il semblerait que ce gars était en train de braconner lorsqu’il a été attaqué et tué par un groupe de lions. Ils l’ont dévoré presque entièrement, ils n’ont laissé que sa tête et quelques morceaux de chair », a précisé Moatshe Ngoepe.

Un fusil chargé a été découvert près du corps de l’homme.

L’an dernier, plusieurs lions y ont été retrouvés morts empoisonnés, leur tête et leurs pattes coupées probablement utilisées pour les besoins de la médecine traditionnelle.

Les rhinocéros, dont 80% de la population mondiale vit en Afrique du Sud, sont les principales victimes du braconnage local.

Plus d’un millier d’entre eux ont encore été tués l’an dernier, selon les statistiques des autorités sud-africaines, victimes du commerce international, illégal, de leurs cornes très recherchées en Asie pour leurs vertus prétendument thérapeutiques.

7sur7.be

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here