Modern technology gives us many things.

Suite à l’attentat de vendredi dernier, Gnassingbé et Issoufou attendus à Ouagadougou

Un double attentat a frappé la capitale du Burkina Faso, vendredi 01 mars. Le président du Togo et par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Faure Gnassingbé et le président nigérien Mamadou Issoufou ont atterri ce lundi 05 mars à 09h à Ouagadougou. Ils sont attendus par le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.

Les deux chefs d’Etat ont été précédés par le secrétaire permanent du G5 Sahel, le Nigérien Maman Sambo Sidikou.

Cette visite à Ouagadougou après ce double attentat vise à apporter un soutien à Roch Marc Kaboré et à tous les Burkinabè visiblement très affectés. Ce vendredi 01 mars, un double attentat à eu lieu à Ouagadougou contre l’ambassade de France et l’Etat-major de l’armée burkinabè. Le président du Faso et ses hôtes iront déjà constater les dégâts après des entretiens au Palais présidentiel.

Selon les autorités, ces attaques ont fait environ 7 morts et 80 blessés dans les rangs des forces publiques. Une enquête est actuellement en cours.

Le lendemain des attaques, le groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) a revendiqué le double attentat. Ce groupe est lié à Al-Qaïda. Selon lui, ces attaques avaient pour but de venger la vingtaine de ses membres tués ou capturés le 14 février dernier lors d’une opération militaire française dans le nord du Mali, près de la frontière algérienne.

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.