Modern technology gives us many things.

Gabon/Ouverture du New York Forum Africa

bogo forumLibreville-Le 2e New York Forum Africa, « laboratoire d’idées », consacré au développement économique de l’Afrique, s’est ouvert à vendredi à Libreville, au Gabon.
Près de 160 intervenants dont les prix Nobel de la Paix égyptien Mohamed El Baradei et le sud-africain Frederik De Klerk, sont attendus.

Parmi les autres intervenants figurent entre autres l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, Jared Cohen, le directeur de Google Ideas, le mannequin sud-soudanais Alek Wek ou encore l’ancien ambassadeur américain aux Nations unies Andrew Young, ainsi que l’économiste français Jacques Attali.
Le réalisateur américain Spike Lee, qui devait être l’invité d’honneur, s’est désisté.
Le forum s’ouvre en même temps que le sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (Cemac), auquel se joindront le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue sénégalais Macky Sall.
L’évènement sera donc « plus dense » que l’édition 2012, selon son promoteur, ll’homme d’affaires Richard Attias.
Interrogé par l’AFP, M. Attias a réfuté l’idée d’un simple « coup de pub » pour le Gabon.
Le forum « bénéficie à toute l’Afrique, près de 1000 personnes sont venues dont certaines de très loin pour avoir une meilleure connaissance de ce continent (…) on fait venir des investisseurs, d’importants contrats sont signés… », a-t-il fait valoir.
Le forum est ouvert cette année aux PME, qui sont les principaux employeurs en Afrique.
Le Forum se décline autour des 6 « I » : indépendance, investissement, incubation, infrastructure, innovation et inspiration », a-t-il expliqué.

L’organisation du forum a coûté « entre 3 et 4 millions d’euros », une somme modeste par rapport à tous les grands forums internationaux, selon M.Attias.
L’an dernier une partie de la société gabonaise avait organisé un « contre-forum des Indignés ».
« Nos priorités sont l’éducation, la santé, le logement et l’emploi. (Le président) Ali Bongo et son gouvernement seront incapables de vous montrer leurs réalisations ne serait-ce que dans ces domaines, en plus de 3 ans de pouvoir », écrit de son côté le collectif « Ça suffit comme ça », qui rassemble plusieurs ONG, dans un communiqué. (BBC Afrique 14/06/2013)

Les commentaires sont fermés.