Modern technology gives us many things.

François Hollande félicite Nicolas Sarkozy pour son audace

sako hollandeL’événement n’a pas échappé aux médias français. François Hollande, en visite au Qatar, a tenu à féliciter Nicolas Sarkozy, son meilleur ennemi, pour son audace.

Même s’il souhaitait, pour paraphraser Le Monde de samedi dernier, se démarquer du “tropisme qatari” de Nicolas Sarkozy lors de cette tournée dans le Golfe, François Hollande a dû faire contre mauvaise fortune bon coeur en, crise économique oblige, renforçant les rapports avec l’un des pays les plus riches de la planète.

“Tous les présidents successifs en France y ont veillé avec leur tempérament, leur façon de faire, mais pour nous c’est une constante de l’action politique extérieure. Nous savons où sont nos amis”, a assuré François Hollande, évoquant “une estime réciproque, une compréhension” entre les deux pays.

Une première attitude pleine de sagesse qui débouchera sur une autre, purement gratuite (?) et nettement plus surprenante, à l’attention de son prédécesseur à l’Elysée. Samedi, alors qu’il inaugurait le lycée franco-qatarien “Voltaire”, à Doha, François Hollande a rendu hommage à l’instigateur du projet. “Il y a cinq ans, quand la première pierre a été posée, Nicolas Sarkozy, président de la République, en a été à l’initiative. C’était un pari qui était d’une grande audace”, a reconnu François Hollande.

Cette attention contraste avec la haine notoire qu’ils éprouvent l’un envers l’autre depuis la dernière campagne présidentielle, comme en avaient témoigné la froideur de leur poignée de mains sur les marches de l’Elysée il y a un an, le jour de la passation de pouvoir, et l’indifférence affichée à l’heure de l’hommage aux présidents de la Ve République.

Les commentaires sont fermés.