Modern technology gives us many things.

Fin de la TICAD V à Yokohama sur fond d’espoir pour l’Afrique

ticad 5La cinquième Conférence Internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD V) s’est achevée lundi à Yokohama sur une note d’espoir des défis à relever et à œuvrer pour une croissance durable et de qualité en Afrique.


Ce sont au total 51 pays africains, 35 représentants de pays partenaires et 74 organisations internationales et régionales d’Afrique et d’Asie du secteur public et privé, et de la société civile qui se sont réunis du 1er au 3 juin à Yokohama.

Les travaux ont été sanctionnés par une déclaration dite ‘’Déclaration de Yokohama” avec un plan d’action 2013-2017 qui devrait être mis en œuvre par le biais du processus de la TICAD sur les cinq prochaines années.

Ce plan, vise le renforcement de la croissance, l’accélération du développement des infrastructures et des capacités ainsi que l’autonomisation des agriculteurs en tant que principaux acteurs économiques.

La promotion d’une croissance durable et solide, l’édification d’une société inclusive pour la croissance de même que la consolidation de la paix pour la stabilité, la démocratie, la bonne gouvernance économique et le programme sectoriel spécifique, sont également pris en compte par ce plan quinquennal.

A la cérémonie de clôture, le Premier Ministre Japonais, Shinzo Abe, a indiqué que la ‘’Déclaration de Yokohama” souligne la détermination de l’Afrique et du Japon à travailler ensemble pour accélérer la croissance, le développement durable et la réduction de la pauvreté sur le continent Africain.

Il a également ajouté que le Japon doit renforcer ses liens avec l’Afrique, car la croissance se trouve aujourd’hui sur ce continent et que par conséquent, c’est maintenant qu’il faut y investir.

La déclaration de Yokohama 2013 avec le slogan ‘’main dans la main avec une Afrique plus dynamique” a été adoptée par l’ensemble des participants à la TICAD 5.

Lancée par le Japon en 1993, la TICAD se tient tous les cinq ans. Elle œuvre à promouvoir le dialogue sur les défis de l’Afrique entre les dirigeants africains et leurs partenaires.

Les commentaires sont fermés.