Modern technology gives us many things.

Enfant sauvé du vide à Paris: le témoignage du voisin

Le voisin que l’on voit auprès de l’enfant de 4 ans sauvé par Mamoudou Gassama a témoigné au Parisien. Il explique avoir préféré ne pas prendre de risque, une paroi le séparant de l’enfant en détresse. Toujours selon ce voisin, l’enfant a chuté de son étage avant de se rattraper au balcon du dessous.

Arrivé il y a peu dans cet immeuble du XVIIIe arrondissement, Mehdi (prénom d’emprunt), 28 ans, dormait lorsqu’il a été réveillé par des cris dans la rue. “Je n’ai pas réalisé tout de suite, j’étais encore un peu dans les vapes”, se souvient-il.

Pieds nus, le jeune homme chausse rapidement des baskets “pour ne pas glisser sur le balcon” et touche la main de l’enfant en pleurs. Mais séparé par une paroi, il ne peut le hisser. “Je ne voulais pas prendre le risque de lâcher sa main, j’ai préféré y aller doucement.”

Mehdi attend alors l’arrivée de Mamoudou Gassama, qui grimpe les étages à toute vitesse. “Quand je suis arrivé sur mon balcon, il était déjà en train d’escalader, il était tellement rapide!”, s’étonne-t-il encore.

Mis en sécurité par le jeune héros malien, le garçonnet a l’ongle d’un orteil arraché et porte des tongs… Spider-Man, constate le voisin qui propose à boire et à manger au duo. Mais les deux hommes ne communiquent guère, Mamoudou étant “encore sous le choc”, selon Mehdi.

Ce dernier ouvre ensuite aux pompiers qui récupèrent l’enfant, également très choqué, sur le balcon. Demeurant muet, il désigne du doigt l’étage du dessus lorsque les pompiers lui demandent où il habite.

“J’espère revoir Mamoudou pour le féliciter de cet exploit, qu’on a accompli ensemble”, conclut le voisin.

Le héros a reçu son titre de séjour
Mamoudou Gassama a reçu ce mardi matin à la préfecture de Seine-Saint-Denis le titre de séjour qui lui permet d’entamer sa procédure de naturalisation. Reçu lundi à l’Elysée par Emmanuel Macron, Mamoudou Gassama s’est vu proposer par le président de la République d’entamer les démarches en vue d’une naturalisation.

Le jeune héros d’origine malien a déclaré lundi vouloir devenir sapeur-pompier. Le préfét de Seine-Saint-Denis lui a indiqué qu’il pourrait intégrer le service civique des pompiers d’ici un mois.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.