Modern technology gives us many things.

En route pour Dakar, ils atterrissent à Dacca, 11.000 km plus loin

Parti de Los Angeles, un couple qui devait se rendre à Dakar, au Sénégal, a finalement atterri à Dacca, au Bangladesh. Soit à plus de 11.000 km de la destination.

turkih airlinesLa mésaventure est arrivée en décembre dernier. Elle n’est racontée que maintenant par le Los Angeles Times parce que le couple a décidé d’avertir les médias, devant ses difficultés à obtenir une compensation de la part de la compagnie, Turkish Airlines.

Comment une telle mésaventure a pu se produire? Tout part en fait du nom de code des deux aéroports: DKR pour Dakar (Sénégal), et DAC pour Dacca (Bangladesh). Or, sur les billets réservés figuraient la mention « DAC » et non « DKR ». L’erreur s’est donc produite dès l’achat des tickets.

« Un accent turc »
Le couple devait d’abord faire escale à Istanbul, ce qu’il a fait. Là, Sandy Valdiviseo et son mari ont été dirigés vers un autre vol, sans se rendre compte que ce n’était pas le bon. « Quand le membre du personnel de bord a annoncé que nous allions à Dacca, on a pensé que c’était comme ça qu’ils prononçaient Dakar avec un accent turc », a raconté Sandy au Los Angeles Times.

Ce n’est qu’en plein vol qu’ils ont compris que quelque chose clochait. Après avoir dormi quelques heures, le couple comprend en regardant l’écran de l’avion, qui retrace l’itinéraire en temps réel, qu’il n’est pas du tout là où il est censé se trouver. Tout d’un coup, en faisant attention aux passagers qui étaient surtout des Asiatiques plutôt que des Africains, le couple a vraiment réalisé qu’une énorme erreur s’était produite.

Des billets en compensation
Une fois au Bangladesh, il a fallu négocier pendant 9 heures avec Turkish Airlines pour que la compagnie reconnaisse son erreur. Le couple est reparti pour Istanbul, avant de prendre un avion vers le Sénégal. Leurs bagages sont finalement arrivés avec deux jours de retard.

« Nous sommes vraiment désolé que cela se soit produit », a déclaré un porte-parole de Turkish Airlines au LA Times. Un billet d’avion pour la destination de leur choix leur sera offert en guise de compensation.

Les commentaires sont fermés.