Modern technology gives us many things.

Donald Trump s’en prend au financement public des cliniques d’avortement

Les militants anti-avortement ont crié victoire vendredi après que l’administration du président américain Donald Trump s’en est de nouveau prise au financement public de centaines de cliniques d’avortement aux Etats-Unis.

« Nous remercions le président Trump d’agir pour sortir les contribuables du business de l’avortement », s’est félicitée la présidente de l’organisation anti-avortement Susan B. Anthony List, Marjorie Dannenfelser.

Suppression des subventions pour les centres
La Maison Blanche n’avait pas encore fait d’annonce officielle, mais techniquement, le changement de politique est engagé. Le département de la Santé a lancé un processus réglementaire afin de ne plus accorder de subventions aux centres de santé qui ne sépareraient pas physiquement leurs activités de planning familial et d’avortement, l’administration considérant que l’interruption volontaire de grossesse ne fait pas partie du planning familial.

Le changement n’est pas immédiat et doit encore franchir plusieurs étapes réglementaires, dans les prochains mois, avant d’entrer en vigueur. La décision a néanmoins été dénoncée vivement par les démocrates et le principal réseau de planning familial, Planned Parenthood, qui y voient la dernière attaque des républicains au pouvoir contre le droit à l’avortement, en repli depuis plusieurs années dans le pays.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.