Modern technology gives us many things.

Le discours de Trump est un « cri de terreur », assure Pyongyang

Pyongyang a dénoncé dimanche le discours sur l’état de l’Union dans lequel Donald Trump a qualifié le Nord de « dictature cruelle », le « cri de terreur » selon lui d’un président américain impressionné par sa puissance.

Depuis un an, le président américain et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un échangent insultes personnelles et menaces apocalyptiques.

« Aucun régime n’a opprimé ses propres citoyens » aussi « brutalement que la dictature cruelle de Corée du Nord », a déclaré M. Trump mercredi devant le Congrès.

« La dangereuse quête de missiles nucléaires par la Corée du Nord pourrait très prochainement menacer notre territoire. Nous menons une campagne de pression maximale pour éviter que cela arrive », a-t-il lancé.

« Summum de l’arrogance, de l’arbitraire et de la suffisance »
Le discours du chef de la Maison Blanche constitue « le summum de l’arrogance, de l’arbitraire et de la suffisance », a déclaré un porte-parole de la diplomatie nord-coréenne dans un communiqué publié par l’agence officielle KCNA.

« Trump a également invoqué des ‘pressions maximales’ contre notre pays, diffamant gravement notre système social supérieur centré sur le peuple ».

« Mais il ne s’agit que de cris de terreur face à la puissance de la Corée du Nord, qui a réalisé son grand objectif historique, devenir un Etat nucléaire », poursuit le communiqué.

« Si Trump ne se débarrasse pas de ses vues anachroniques et dogmatiques, cela aura pour conséquence l’aggravation des menaces pour l’avenir et la sécurité des Etats-Unis », a poursuivi le porte-parole.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.