Modern technology gives us many things.

Décès de Kofi Annan: le Ghana décrète une semaine de deuil national

Le Ghana, pays natal de Kofi Annan décédé samedi, a décrété une semaine de deuil national. De son Afrique natale à l’Amérique, les grands dirigeants rendaient hommage à l’ancien secrétaire général de l’ONU et prix Nobel de la paix Kofi Annan, décédé en Suisse à l’âge de 80 ans, après avoir été au centre de la diplomatie mondiale pendant une décennie troublée.

Kofi Annan est “décédé paisiblement samedi 18 août après une courte maladie”, a annoncé “avec une immense tristesse” sa fondation dans un communiqué de Genève, indiquant que son épouse et ses enfants étaient à ses côtés pour ses derniers jours en Suisse où il vivait.

Les hommages ont afflué, du Ghana, son pays natal, à l’actuel secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, qui a souligné “une force qui guidait vers le bien”, en passant par l’ex-président américain Barack Obama et les grands dirigeants européens.

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a décrété une semaine de deuil à partir de lundi dans son pays en hommage à Kofi Annan décédé samedi.

“Il a considérablement contribué au renom de notre pays par sa position, par sa conduite et son comportement dans le monde”, déclare le président dans un communiqué au sujet de l’ex-secrétaire-général de l’ONU, né à Kumasi, dans la région Ashanti du Ghana.

Le Ghana est “profondément attristé” par le décès de l’illustre enfant du pays, poursuit le président.

“J’ai ordonné qu’en son honneur, le drapeau national soit mis en berne dans tout le pays et dans les représentations diplomatiques dans le monde, à partir de lundi 20 août, pour une semaine”, annonce-t-il.

Les commentaires sont fermés.