Modern technology gives us many things.

Côte d’Ivoire: Le mandat de Bédié prolongé jusqu’en 2020

A la tête du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) depuis 25 ans, Henri Konan Bédié a vu ce dimanche 17 juin, son mandat être prolongé. Il continuera de diriger le parti jusqu’en 2020, annonce le communiqué indiquant le report jusqu’en 2020,du 13e congrès du parti.

Le 13e congrès du plus vieux parti politique de Côte d’Ivoire aura lieu après la présidentielle de 2020.  » Vu les enjeux actuels et futurs et soucieux de la préservation de l’union des militants autour du président du parti, le bureau politique décide le report du 13e congrès après la présidentielle de 2020 « , indique le communiqué.

Aussi, le PDCI a-t-il décidé de prolonger le mandat de M. Bédié a la tête du parti pour lui  » donner les moyens de conduire les chantiers ouverts pour la reconquête du pouvoir en 2020, et relever les défis du futur, notamment le projet de création du parti unifié « . Ce projet doit fusionner tous les partis membres de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

Tous les organes et structures annexes du PDCI ont vu leurs mandats être également prolongés.

Ont assisté a cette réunion qui s’est déroulée au siège du parti, des cadres tels que le Vice-président Daniel Kablan Duncan, les ex-porte-paroles du parti Jean-Louis Billon et Kobenan Kouassi Adjoumani, le président du Sénat, Jeannot Ahoussou.

A la fin de la réunion, un cadre du parti s’est confié à Afrikmag « Nous sommes satisfaits des décisions prises. Les militants sauront que nous ne sommes pas des vendus! » a-t-il martelé. Il a ajouté « Il n’y a que l’alternance et l’exercice du pouvoir d’Etat en 2020 qui nous intéresse »

Le Rassemblement des républicains (RDR), le parti au pouvoir, est pour que le parti unifié soit constitué avant la présidentielle 2020. Alors que le PDCI est pour sa mise en place, après la présidentielle de 2020. Pour l’heure, elle remet sur la table, la question de l’alternance en sa faveur.

Après un soutien indéfectible à son allié le RDR lors des élections 2010 et 2015, le PDCI exige que le candidat du RHDP pour la présidentielle de 2020 soit issu de ses rangs.

 

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.